Étiqueté : XVIe siècle

Exposition : « Graver la Renaissance. Étienne Delaune et les arts décoratifs », Écouen, Musée national de la Renaissance, 16 octobre 2019-3 février 2020

Reconnu de son vivant comme un graveur hors pair, collectionné par les amateurs de toute l’Europe, Étienne Delaune restera jusqu’au XIXe siècle une source intarissable d’inspiration. Cette exposition coproduite avec la RMN-Grand Palais et réalisée avec le soutien exceptionnel de la Bibliothèque nationale de France comptera plus de 130 objets, gravures et dessins pour certains jamais exposés en France et bénéficie de prêts prestigieux venant du musée du Louvre, du Victoria and Albert Museum de...

Exposition : “L’arte per l’arte. Dipingere gli affetti. La pittura sacra a Ferrara tra Cinque e Settecento”, Ferrare, Castello Estense, jusqu’au 26 décembre 2019

Torna al Castello Estense “L’arte per l’arte”, il progetto del Comune di Ferrara, promosso in collaborazione con la Fondazione Ferrara Arte, dedicato alla valorizzazione del patrimonio storico e artistico della città reso inaccessibile dopo il sisma del 2012. Dopo le opere di De Pisis, Boldini, Previati e Mentessi delle Gallerie d’Arte Moderna, protagoniste delle prime due esposizioni del progetto l’Arte per l’Arte, l’attenzione si sposta ora verso il periodo dal Cinque al Settecento. Le sale...

Parution : A. L. Williams, « Satire, Veneration, and St. Joseph in Art, c. 1300-1550 », Amsterdam university press, 2019.

Satire, Veneration, and St. Joseph in Art, c. 1300.1550 is the first book to reclaim satire as a central component of Catholic altarpieces, devotional art, and veneration, moving beyond humor’s relegation to the medieval margins or to the profane arts alone. The book challenges humor’s perception as a mere teaching tool for the laity and the antithesis of ‘high’ veneration and theology, a divide perpetuated by Counter-Reformation thought and the inheritance of Mikhail Bakhtin (Rabelais...

Conférence : Jérémie Koering, « L’étrange Doménikos Theotokópoulos », Paris, Grand Palais, le 18 décembre 2019 à 18h30

Cycle « Greco à deux voix » Une conférence de Jérémie Koering, chargé de recherche au CNRS, Centre André Chastel. Domenikos Theotokópoulos, dit El Greco, est, en raison de l’étrangeté de son parcours l’artiste le plus insaisissable de la Renaissance tardive. Peintre gréco-byzantin à ses débuts, converti au colorito de Titien et de Tintoret durant son séjour vénitien, il incarnera finalement l’art maniériste le plus radical lors de son installation définitive en Espagne. Or ce...

Parution : Anne Rolet, « Dans le cercle d’Achille Bocchi : culture emblématique et pratiques académiques à Bologne au XVIe siècle », Tours, Presses Universitaires François-Rabelais, 2019

Connu pour son recueil d’emblèmes néo-latins, les Symbolicae Quaestiones (1555), illustré par Giulio Bonasone et qui connut un grand succès dans l’Europe de la Renaissance, Achille Bocchi (1488-1562) fut une figure majeure de la vie littéraire et culturelle à Bologne au XVIe siècle. Ce lecteur au Studio de la ville présidait une académie qui se réunissait dans son palais bolonais et accueillait un cercle important d’hommes de lettres, prélats et artistes. Le présent ouvrage, qui fait...

Appel à contribution : « The Reformation, Migration, and Exile », Cambridge, Westminster College, 31 mars-2 avril 2020, date limite le 10 janvier 2020

The 27th Annual Conference of the Society for Reformation Studies 31 March–2 April 2020 Westminster College, Cambridge Themes of migration and exile are written deep into the Judaeo-Christian tradition. The Pentateuch tells the story of the migration of the Patriarchs to the Promised Land of Canaan, of the exodus and wilderness wanderings. The Babylonian Exile of the sixth century BC and the promise of return shapes the later literature of the Old Testament, while the...

Exposition : « Renaissances contrastées : Pierre Bruegel, Lambert Lombard et Lambert Suavius. La gravure au XVIe siècle », Liège – Galerie des Beaux-Arts, jusqu’au 24 novembre 2019

Dans le cadre des manifestations commémorant le 450e anniversaire de la mort de Pierre Bruegel l’Ancien se tiendra, à la Galerie des Beaux-Arts de Liège, une exposition intitulée « Renaissances contrastées ». Dominique Allart et Gaylen Vankan y proposent une plongée dans l’univers captivant de la gravure à l’époque du grand artiste. Mode de production sérielle de l’image, la gravure était au XVIe siècle une invention révolutionnaire. En assurant aux images une audience sans précédent,...

Soutenance de thèse : Michel Tabur, « Le lieu et l’action : exactitude et véridicité dans la peinture d’histoire à la Renaissance », Paris, Sorbonne, 20 décembre 2019, 9H30

Michel Tabur a le plaisir de vous inviter à la soutenance de sa thèse de doctorat en histoire de l’art préparée à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne sous la direction de M. Philippe Morel. Le lieu et l’action : exactitude et véridicité dans la peinture d’histoire à la Renaissance   Le vendredi 20 décembre à 9H30 à la Sorbonne (entrée soit par le 14 rue Cujas, soit par le 54 rue Saint-Jacques), salle Duroselle dans la...

Appel à contribution : « Penser autrement les lettres et les arts : la voie/x de la scolastique (1500–1700) », Louvain, UCLouvain, 16-18 novembre 2020, date limite le 30 novembre 2019

À l’époque moderne (16e–17e siècles), la réflexion théorique sur la littérature et l’art puise souvent une partie de son inspiration dans le domaine spécifique de la philosophie scolastique (logique, éthique, physique et métaphysique), telle qu’elle était alors enseignée dans toutes les universités en guise de matière propédeutique aux facultés supérieures (médecine, droit et théologie). Par « réflexion théorique sur la littérature et l’art », nous entendons tous les traités de poétique, de rhétorique, d’art symbolique,...

Parution : Gaylord Brouhot (dir.), Luisa Capodieci (dir.), « Il sogno d’arte de François Ier. L’Italie à la cour de France », Rome, L’Erma di Bretschneider, 2019

François Ier (1494-1547) a fait épanouir en France un style artistique inédit. Sa plus grande victoire dans le domaine des arts a été d’avoir attiré Leonardo da Vinci à sa cour et d’avoir ouvert les portes de son royaume aux nouveautés venant d’Italie. Rosso Fiorentino, Benvenuto Cellini et Primaticcio comptent parmi les artistes qui se mirent à son service, tandis que des agents sans scrupules sont chargés de chercher dans la Péninsule des oeuvres d’art...