Étiqueté : XVIIe

Parution : Frédéric Cousinié, « Paysage du paysage. Nicolas Poussin, Claude Gellée Le Lorrain, Sébastien Bourdon », Dijon, Presses du réel, 2022

À travers plusieurs paysages emblématiques de Poussin, du Lorrain, de Bourdon et de quelques-uns de leurs contemporains du XVIIe siècle, ce livre se propose de faire apparaître ce que nous désignons comme le paysage du paysage. À savoir le paysage mental, culturel, idéologique, entrelacé au paysage réel ou représenté, et co-constitué par lui dans une simultanée émergence. Les représentations discursives naguère dominantes, formées par la littérature artistique, la théorie de l’art et l’esthétique, tendaient à...

Appel à contribution : « Ci-bas et au-delà. Les chapelles dans l’espace ecclésial de la France du XVIIe siècle », Rouen, Université de Rouen Normandie, 5-7 octobre 2023, date limite le 30 janvier 2023

L’analyse formelle ou fonctionnaliste de l’espace sacré tend à voir le bâtiment ecclésial comme une juxtaposition d’espaces clairement distincts – la nef, le chœur, ou encore le transept – dont la séparation refléterait notamment la différence d’état (clercs et laïcs). L’espace ecclésial peut être également envisagé comme un agrégat de chapelles de différentes tailles, ainsi que le suggère la lecture des écrits de Charles Borromée : celui-ci considérait le chœur comme une « chapelle majeure » (de capella...

Exposition : « Poussin et l’amour », Lyon, Musée des Beaux-Arts, novembre 2022-mars 2023

Le génie de Nicolas Poussin n’a pas encore livré tous ses secrets. L’artiste est toujours considéré comme le maître de l’école classique française, l’archétype du peintre-philosophe. Qui sait aujourd’hui qu’il s’est également adonné au pur plaisir de peindre, en déployant une iconographie des plus licencieuses, et que certains de ses tableaux ont été jugés si érotiques qu’ils ont été mutilés, découpés, voire détruits, dès le XVIIe siècle ? C’est grâce au thème de l’Amour, -qui a...

Colloque : « Mobilités artistiques à l’époque moderne : XVIIᵉ et XVIIIᵉ siècles », Paris, DFK, 27-28 octobre 2022

Colloque centre allemand d’histoire de l’art : 27-28 octobre 2022 Comment l’étude des mobilités artistiques à l’époque moderne nous permet-elle de façonner la cartographie de l’art autrement ? Etudier la mobilité des artistes met en question nos critères de classement et d’attribution d’une identité géographique et culturelle aux acteurs et objets artistiques. Les déplacements des artistes, leurs parcours entre différents pays et centres culturels, nécessitent de penser en de nouveaux termes : au lieu de...

Exposition : « From the Collector’s Cabinet. Dutch Drawings », Los Angeles, The Getty Center, 11 octobre 2022-13 janvier 2023

An exhibition of Dutch drawings including figure studies by Rembrandt van Rijn and Ferdinand Bol, rare landscapes by Cornelis Vroom and Jacques de Gheyn II, and botanicals by Maria Sibylla Merian and Jacob Marrel. Featuring over 30 drawings that are new to the collection, many of these artworks have never been shown at the Getty Museum. Source

Parution : « L’Attention au monde. Paysages gravés du XVIIe siècle », cat. exp. (Rouen, Maison de l’Université, 29 septembre-4 novembre 2022), Paris, Éditions 1:1, 2022

L’ouvrage accompagne l’exposition accueillie à la Maison de l’Université de Rouen (Place Emile Blondel, Mont-Saint-Aignan) du 29 septembre au 4 novembre 2022. Celle-ci regroupe une trentaine d’œuvres gravées consacrées au paysage et dues à des artistes actifs entre France, Flandres et Italie au XVIIe siècle : Claude Le Lorrain, Sébastien Bourdon, Henri Mauperché, Israël Silvestre, Francisque Millet, mais aussi les graveurs d’origine flamande Albert Flamen, Herman van Swanevelt, Mathieu Montaigne, Abraham Genoels ou, également actif à Paris,...

Exposition : « Fake News & Lying Pictures. Political Prints in the Dutch Republic », Urbana Champaign, Kranner Art Museum, 25 août-17 décembre 2022

Comedians, editorial cartoons, and memes harness the power of satire, parody, and hyperbole to provoke laughter, indignation—even action. These forms of expression are usually traced to eighteenth-century artists, such as William Hogarth, but they are grounded in the unprecedented freedom of artistic expression in the seventeenth-century Dutch Republic. This exhibition explores the myriad and complex visual strategies early modern printmakers in the United Provinces used to memorialize historical events, lionize and demonize domestic and international...

Appel à contribution : « Mobilités artistiques à l’époque moderne : XVIIe et XVIIIe siècles », DFK Paris et Université Grenoble Alpes/LARHRA, 27-28 octobre 2022, date limite le 30 avril 2022

Colloque international coorganisé par le DFK Paris et l’Université Grenoble Alpes/LARHRA Lieu : Centre allemand d’histoire de l’art (DFK Paris), Paris, France Date : 27 et 28 octobre 2022 Contact : marlen.schneider@univ-grenoble-alpes.fr Le spatial turn a fortement impacté la manière de penser certains phénomènes artistiques. Il a entre autres permis une réévaluation d’une géographie de l’art, qu’il convenait toutefois d’actualiser et de nuancer : Thomas DaCosta Kaufmann et beaucoup d’autres ont exposé les possibilités pour l’histoire de l’art qu’offre une « nouvelle...

Parution : Marije Osnabrugge (dir.), « Questioning Pictorial Genres in Dutch Seventeenth-Century Art. Definitions, Artistic Practices, Market & Society », Turnhout, Brepols, 2021

This volume embraces the complex and often messy reality of pictorial genres in seventeenth-century Dutch art, by examining how they were defined by artists, theorists, audiences and art historians, how they were part of artistic practices and developed within a specific societal and economic context. Church interiors, cortegaerdjes, scenes of everyday life, tronies, landscapes, spoockerijen, group portraits, bambocciate, hunting scenes, history paintings, sottoboschi, still lives and many other subjects: the wide variety of pictorial genres...

Recrutement : Professeur des universités en histoire de l’art moderne (arts visuels hors architecture en Europe au XVIIe siècle), Paris, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, date limite le 31 mars 2022 (reportée au 8 avril 2022)

Un poste de professeur des universités en histoire de l’art moderne (arts visuels hors architecture en Europe au XVIIe siècle) est ouvert à Paris au sein de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne au titre de la campagne de recrutement “synchronisée” de 2022. Les candidatures sont à déposer sur Galaxie avant le 31 mars 2022. En raison de problèmes informatiques, la date limite de dépôt des candidatures est repoussée au 8 avril 2022 à 12h. Fiche de poste...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search